• la télépatie

    La télépathie

    La télépathie

    Vous est-il déjà arrivé de penser à la même chose que quelqu'un d'autre, au même instant ?
    Alors que les sceptiques persistent encore à nier la possibilité d'une communication directe de conscience à conscience, la plupart de nos ancêtres ont connu des expériences de télépathie spontanée.

    Il existe plusieurs moyens pour communiquer :
    _Mentalement : ce sont des idées, des pensées, des faits mathématiques.
    _Astralement : ce sont des sentiments ou des émotions.
    _Physiquement : ce sont des sensations pures, des images concrètes.

    Télépathie est un mot, qui date du XIXème siècle . Il est formé à partir des mots grecs "télé" qui signifie la distance et "pathos", l'expérience subie, l'émotion de l'âme. Ces deux éléments correspondent bien au phénomène d'une fusion entre inconscients. Celle-ci apparaît de préférence quand la conscience est amoindrie, durant le sommeil ou lorsque nous rêvons.

    La télépathie peut être émettrice ou réceptrice : certaines personnes sont plus facilement émetteur, d'autre plus facilement récepteur.

    La télépathie est probablement la faculté paranormale la plus répandue, la plus accessible. On l'appelle parfois "transmission de pensée", mais ce terme est inexact car il suppose l'existence d'une transmission, c'est à dire le passage d'un « élément » d'un sujet à l'autre, ce qui n'a jamais été démontré. De plus, le mot "pensée" se réfère à un contenu mental construit et conscient, or, la plupart des recherches s'orientent vers l'idée que cette capacité repose sur l'émotion et émane de l'inconscient.
    Il faut cependant distinguer la télépathie de la contagion affective : il arrive souvent que nous ressentions les émotions de l'autre et que nous les partagions (la peine ressentie lors d'un enterrement ou la joie lors d'une naissance.

    La faculté de télépathie a fait l'objet du plus grand nombre d'expériences scientifiques. Joseph Banks Rhine (professeur de psychologie, travailla, avec son épouse Louisa, sur la parapsychologie dès 1927, à l'université de Duke à Durham en Caroline du Nord, USA) l'a très largement mis en évidence. La plupart de ses expériences ont été pratiquées à l'aide des cartes de Zener (un ensemble de 25 cartes portant des symboles simples). Ces expérimentations ont cependant éliminé un certain nombre d'hypothèses sur les mécanismes possibles de ces phénomènes.

    Depuis, d'autres études ont confirmé ces travaux, avec des méthodes plus sophistiquées, en particulier lors du sommeil. On a en effet constaté que ces facultés étaient d'autant plus fréquentes que la conscience était plus réduite (expériences du "ganzfeld"). Par l'utilisation de l'électroencéphalographie qui permet d'éveiller le dormeur immédiatement après son rêve, et d'éviter son oubli, on a pu constater la fréquence des perceptions extra-sensorielles pendant le sommeil.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :